Climat: les Etats-Unis quittent l'accord de Paris (et Donald prend cher) !

URBAN HIT

2 juin 2017 à 6h57 par Florian

La décision, attendue, n'en reste pas moins très controversée.

On savait Donald Trump climato-sceptique, à savoir, l'homme ne croit pas une seule seconde au réchauffement climatique. Il faut dire qu'il a raison, on a rarement eu aussi froid. Ainsi, après avoir discuté avec plusieurs experts, scientifiques et businessman, le patron des Etats-Unis a décidé de rompre avec l'accord de Paris sur le climat: « Les Etats-Unis vont se retirer de l’accord de Paris sur le climat mais vont commencer les négociations pour réentrer dans l’accord ou dans un autre texte. On va commencer à négocier et voir si on peut trouver un meilleur deal » a t-il ainsi tout d'abor ddéclaré, avant de poursuivre: « ce texte est un mauvais accord pour les Etats-Unis. Cet accord n’est pas tant à propos du climat qu’un avantage économique pour d’autres pays ».

Bien entendu, la déicsion prise par le président Trump a provoqué un véritable tollé et si tout le monde y est allé de son petit tacle, la réaction de notre président, Emmanuel Macron, est d'ores et déjà entrée dans les annales. En effet, celui-ci a détourné le slogan de capagne de Donald Trump "Make America great again !" en "Make our planet great again !". Une première véritable attaque pour celui qui aura réussi l'exploit d'unifier l'Union Européenne, qui a déclaré qu'aucune renégociation n'était envisageable, ainsi que les socialtes et républicains de notre pays qui se sont unis d'une seule voix.

En réponse à ce retrait, que 7 américains sur 10 ne souhaitaient pas, les états de Californie, de Washington et de New-York ont ainsi annoncé la création d'une alliance pour le climat. Barack Obama y est également allé de son petit tacle, demande aux villes et états américains de, malgré l'absence de leadership, continuer à travailler ensemble pour le climat.