tonimage
tonimage

Comme pour l'affaire Théo, ce policier est accusé de viol !

URBAN HIT

1er mars 2017 à 18h03 par La rédaction

L'affaire remonte à 2015 mais vient d'être reclassé en viol.

Cet agent de 33 ans est dans de sale draps. Au cours d'une soirée, en octobre 2015, ce policier a surpris Alexandre un jeune homme aujourd'hui âgé de 29 ans, en état d'ébriété avancé. L'embarquant au poste, l'officier a alors allongé les sièges arrières de la voiture et a forcé Alexandre a s'allonger dessus: «J'ai vu les sièges repliés. Je n'ai pas voulu rentrer. Je n'ai jamais vu quelqu'un menotté, les mains dans le dos, dans une voiture de police, allongé!» a t-il ainsi affirmé à la barre, après avoir porté plainte. Au cours de sa garde à vue, le jeune homme s'est également plaint de douleurs au niveau de l'anus. Après examen par un médecin, il s'est avéré que le jeune homme souffrait d'une plaie ouverte d'1.5cm de profondeur. Alexandre a ainsi du subir 10 jours d'interruption de travail. En outre, son ADN a été retrouvée sur la matraque. A l'époque, le policier s'était justifié en expliquant que sa matraque avait dérapé au moment des faits. Le procureur de la république avait ainsi reconnu une connotation sexuelle au geste du policier mais pas de caractère sexuel a proprement parler. Le policier avait alors écopé de 6 mois de sursis et d'une année d'interdiction de travaille. Interrogé par RMC, Alexandre a ainsi déclaré toujours souffrir de ce qu'il s'est passé, en faisant même des "cauchemars". La requalification de cette affaire en "viol" aura donc une importance crucial pour le jeune homme mais aussi pour les suite de l'affaire Théo. A suivre donc !