Contre les violences policières, des heurts éclatent à Paris

URBAN HIT

23 février 2017 à 15h01 par La rédaction

Plusieurs heurts ont éclatés en marge de manifestation contre les violences policières.

La grogne ne risque pas de s'arrêter tout de suite. En effet, l'affaire Théo fait toujours jaser, ainsi des heurts ont éclatés dans la capitale et quelques lycées ont même été bloqués : "La police a des manières de faire, de contrôler, qu'on n'aime pas. Et là, c'est la goutte d'eau" a ainsi déclaré un jeune lycée en seconde "Ce sont souvent des Arabes et des Noirs habillés en jogging qui se font contrôler ». Ils étaient, selon la préfecture de police entre 800 et 1.000 réunis aujourd'hui afin de manifester sur la place de la nation ; Cependant les choses se sont quelques peu envenimés et certains jeunes cagoulés en ont profité pour casser, voler et piller. Ainsi, il y aurait eu quelques onze interpellations La présidente de la région Valérie Pecresse, est également déclaré via les médias que la situation virait au n'importe quoi dans une bonne trentaine d'établissement parisien : "La situation est totalement chaotique dans une trentaine d'établissements", qualifiant la situation « d'inacceptable ». La situation s'est également largement dégradée à Montpellier et Rouen ou de nombreuses interpellations ont eu lieu.