SOCIETE

Coronavirus : l'Italie pourrait fermer toutes ses écoles et universités jusqu'à la mi mars

05 mars 2020 à 10h02
En Italie, des mesures exceptionnelles ont été prises afin de contrer le coronavirus.

Troisième pays le plus touché au monde, premier pays européen en terme de contamination et de décès, l'Italie semble avoir énormément de mal à contenir l'épidémie de coronavirus. Plus de 3 000 personnes ont été contaminées alors que 107 malades ont malheureusement perdu la vie. À ce titre, l'exécutif a décidé d'opter pour les grands moyens, annonçant la tenue à huis clos des événements sportifs, mais en demandant également de limiter au plus possible, les contacts physiques entre les personnes.

Mais à situation exceptionnelle, mesures exceptionnelles. Résultat, outre ces annonces, le gouvernement a décidé de fermer à partir d'aujourd'hui, toutes ses écoles ainsi que toutes ses universités, pour une période de 14 jours, soit jusqu'à la mi-mars. Une décision prise à l'occasion du dernier Conseil des ministres organisés du côté de Rome. « En ce moment, nous nous concentrons sur l’adoption de toutes les mesures pour endiguer le virus ou retarder sa diffusion parce que le système de santé, bien qu’efficace et excellent, risque d’entrer en surchauffe » a confirmé Antonio Conte, ministre italien de l'intérieur. Une annonce qui est tout sauf une surprise puisque les écoles et fac étaient déjà fermées dans trois régions, la Lombardie (Milan), l’Emilie-Romagne et la Vénétie (Venise).