Coronavirus : une secte sud-coréenne, suspectée de propager le virus

URBAN HIT

26 avril 2020 à 21h33 par La rédaction

En Corée du Sud, une secte est accusée de propager le virus.

En Corée du Sud, l'épidémie de coronavirus continue de frapper le pays de plein fouet. En tout et pour tout, près de 1 261 personnes ont été infectées par la maladie. Mais ce qui interpelle les autorités, c'est bien l'origine des cas de personnes contaminées. En effet, la moitié des personnes touchées par le virus proviennent tous d'une secte chrétienne, baptisée l'église Shincheonji de Jésus, située du côté de Daegu. Selon les autorités, c'est le patient numéro 31 qui serait responsable de l'explosion du nombre de cas.

Fidèle de l'organisation, elle s'est rendue à l'hôpital à la suite d'un petit accident de voiture sans gravité. C'est alors qu'elle contractera une forte fièvre. Ne souhaitant pas rester à l'hôpital, elle repartira chez elle et vaquera à ses occupations, participant à diverses messes et autres offices avant de finalement se résoudre à retourner à l'hôpital.

Le mal était déjà fait puisque lors de cérémonies religieuses, les fidèles se retrouvent collés dans un espace clos, favorisant de fait la propagation des microbes. Si la secte a confirmé vouloir travailler avec les autorités, elle continue à mener de grandes messes. 6 307 personnes ont ainsi été testées, 700 autres sont activement recherchées. Les autorités estiment elles, le nombre de malade potentiel dans les rangs de l'église, à 1 250 et ont affirmer être en train de surveiller de manière accrue les fidèles.