SOCIETE

Covid-19: pourquoi le recensement des contaminations est légèrement faussé ?

14 août 2020 à 09h56
SI le bilan est en hausse, les taux d'incidences par département ne seraient pas les bons.

Plus de 2.600 cas de covid-19 par jour sont actuellement recensés en France et la situation pourrait devenir bien plus difficile à gérer dans les jours à venir. Du côté de Paris, le seuil d'alerte a été franchi, avec 60 cas positifs pour 100.000 habitants, le nombre d'hospitalisations augmente et les mesures sont moins respectées même si le gouvernement a confirmé vouloir mettre en place diverses règles, comme le port du masque généralisé.

Mais ce qui inquiète le plus les autorités, c'est bien la façon dont sont gérés les décomptes. En effet, chaque cas positif est actuellement recensé dans le département d'origine de la personne touchée. En période de vacances, les gens se déplacent et vont, généralement loin de chez eux. "En cette période de vacances, les taux d’incidence par département et région de résidence ne reflètent pas que la transmission dans le département ou la région de résidence" explique ainsi Santé Publique France.

Pour être plus clair, un Parisien en vacances en Corse, sera considéré comme positif... À Paris et non pas dans le département ou la maladie a été recensée. Résultat, une partie de la progression de la maladie dans certaines régions pourrait finalement être imputée à des tests positifs effectués à l'autre bout du pays. Seule certitude, cela ne remet pas en cause le taux d'incidence au niveau national.