Danger suite aux organisations de covid-party !

URBAN HIT

8 mai 2020 à 14h09 par La rédaction

Aux États-Unis, les covid-party se multiplient, poussant les autorités à réagir.

Alors que le covid-19 continue de frapper le monde entier, aux États-Unis, pays qui rappelons-le, présente le pire bilan humain, les jeunes ont décidé d'organiser des covid-party. Ces fêtes, dans lesquelles se réunissent des dizaines de personnes, visent à réunir malades et personnes non touchées, afin qu'une immunité de groupe ne soit créée. De quoi alerter les autorités.

John Wiesman, responsable Santé dans l'État de Washington, affirme ainsi que « des rassemblements de ce genre au beau milieu de la pandémie peuvent être extrêmement dangereux et exposent les gens à un risque accru d’hospitalisation, et même de décès. En outre, on ignore si les gens qui ont guéri du Covid-19 bénéficient d’une protection à long terme », rappelle-t-il. « Il y a encore beaucoup de choses que nous ne savons pas sur ce virus, y compris des problèmes de santé qui pourraient perdurer après l’infection. » 

Ces fêtes sont organisées de manière un peu clandestine et les autorités sont souvent mises au courant, bien après qu'elles aient eu lieu. C'est en étudiant les dossiers de jeunes patients que les médecins ont découvert l'existence de ces soirées. Le problème est que l'immunité contre la maladie n'est pas avérée. Une fois l'infection confirmée les plus fragiles se retrouvent en danger. Ces jeunes côtoient ensuite leurs parents, grands-parents et autres amis, ce qui favorise la propagation du virus.