tonimage
tonimage

De "Pékin Express" à "Intervilles", retour sur ces jeux télé touchés par les accusations de triches !

URBAN HIT

8 octobre 2017 à 5h23 par La rédaction

L'affaire a éclaté à cause d'un scandale lié à une tricherie possible dans "Intervilles".

Cette affaire ne date pas d'hier, puisqu'elle a éclaté il y a environ vingt ans, mais personne ne l'a oubliée. Un scandale de triche à "Intervilles" avait alors terni la réputation de ce jeu télévisé très populaire à l'époque. Ainsi, le 2 juillet 1997, le Puy-du-Fou défie Ancenis dans un épisode d"Interville, là encore ultra-regardé. Devant des millions de téléspectateurs, Olivier Chiabodo aide les Vendéens à l'emporter, simplement en leur indiquant la bonne réponse d'un discret signe de la main.

Depuis, les langues semblent se délier peu à peu. Récemment, c'est Christophe Dechavanne qui s'est laissé aller à quelques confidences, avouant lui aussi avoir fauté sur le plateau de "La roue de la fortune" :, c'est en tout cas ce qu'il a déclaré sur le plateau des Grosses Têtes, sur RTL. "Comme j'avais l'habitude, au bout d'un moment, de voir le rythme de cette p*** de roue, je savais, quand on la lançait, où elle allait à peu près, donc j'aidais le candidat en lui indiquant un peu. Il m'est même arrivé de souffler la réponse en finale pour que le gars gagne une bagnole." Sur le plateau d'Une Famille en Or, Dechavanne aurait également fait preuve de lest : je disais : 'Vous êtes sûrs d'une réponse pareille ? Attention...'". Une petite pression qui faisait vite changer d'avis les candidats.

De là, ce sont d'autres jeux, tels que Tout le monde veut prendre sa place ou encore Les 12 coups de midi qui ont été passés au crible. "On favorise le champion, mais au vu de tout le monde puisque les joueurs ont le thème avant la deuxième manche et que le champion peut le choisir en finale.". Christian Quesada, champion toute catégorie des "12 coups de midi" sur TF1 avec 192 victoires et 800 000 euros de gain accumulés en six mois de règne déclarait quant à lui : "Je reconnais que j'ai des questionnaires sur mes domaines de prédilection, comme la littérature. Mais c'est le cas de tous les champions avant moi".