Déconfinement : les nouvelles annonces d'Edouard Philippe

URBAN HIT

5 mai 2020 à 15h29 par La rédaction

Une première annonce pourrait être faite le 2 juin prochain.

Ce lundi 4 mai 2020, le Premier ministre Édouard Philippe était au Sénat afin d'y défendre son plan de déconfinement. Un plan qui a d'ailleurs été rejeté par les sénateurs à 89 voix, contre 81 voix pour. Un vote qui n'aura aucune incidence puisqu'il était symbolique.

Un discours très attendu du Premier ministre qui lui a permis d'en développer davantages que lors de sa dernière allocution. "Le moment est critique, car nous ne pouvons pas rester confinés. Le confinement a porté ses fruits. Le confinement s'est justifié par l'urgence, mais son coût social, son coût humain, son coût économique est colossal." a déclaré Édouard Philippe.

"Le déconfinement aura lieu pas à pas, avec des marches que nous espérons franchir toutes les trois semaines (...) en cas de relâchement, le nombre de nouveaux malades pourrait être bien supérieur aux prévisions qui ont fondé nos modèles ce qui comprendrait la réussite de notre stratégie. Il est donc essentiel de respecter scrupuleusement le confinement jusqu'au 11 mai (...) la vie économique doit reprendre impérativement et rapidement. L'activité partielle restera en vigueur jusqu'au 1er juin et sera adaptée progressivement jusqu'à la fin du mois de mai" a-t-il poursuivi.

Le premier ministre a également déclaré que le port du masque ne sera pas obligatoire pour les collégiens si la distanciation sociale peut être respectée : "Nous fournirons des masques au personnel de l'Education nationale et aux collégiens. Pour ces derniers, le masque sera obligatoire quand les règles de distanciation sociale risquent de ne pas être respectées".

S'il n'a pas fait de grosses annonces, mis à part confirmer un soutien financier de 200 euros à 800.000 étudiants dans le besoin, Édouard Philippe a confirmé que le 2 juin prochain, les décisions de rouvrir les bars, les restaurants et autres commerces pour le moment encore fermés, sera prise.

La date du 15 juin est souvent évoquée, mais à ce jour, le gouvernement n'a absolument rien confirmé quant à ces rumeurs. Les règles du déconfinement devront être respectées par toutes et tous, si nous souhaitons aller plus loin et reprendre un train de vie, normal.