Depuis le début de l'année, le terrorisme aurait fait vingt fois plus de morts en Afrique qu'en Europe.

URBAN HIT

26 octobre 2017 à 13h05 par La rédaction

Selon le média suisse RTS, le continent africain a été une cible de choix pour les attaques terroristes en 2017.

Les chiffres sont évocateurs. En effet, selon le média Suisse RTS, le continent africain a été victime de 343 attentats, pour un total de 2.600 victimes. RTS, qui a donc fait un décompte des principales attaques ayant touché le continent depuis le début de l’année, assure par ailleurs que "dans la semaine qui a suivi l’attaque sans précédent de Mogadiscio [en Somalie], cinq nouveaux attentats ont été perpétrés sur le continent". Bien entendu, le terrorisme a également frappé l'Europe, mais contrairement à ce que nous pouvons imaginer - notamment à cause d'un traitement médiatique quasiment inexistant concernant les attaques terroristes en Afrique - le bilan a été "22 fois moins élevé qu’en Afrique. D'ailleurs, sur le continent européen, 117 personnes sont décédées à la même période dans les 35 incidents qualifiés de terroristes, y compris ceux en lien avec le conflit en Ukraine." indique RTS.

D'après une récente étude, l'Afrique du Nord, de l'Ouest et de l'Est seraient les régions les plus touchées. Le sud du continent lui, vivrait dans une paix relative. Ces attaques sont principalement l'œuvre de groupe islamistes tels que ShebabBoko Haram et le groupe État islamique.