Des camps d'extermination pour les homosexuels en Tchétchénie

URBAN HIT

11 avril 2017 à 12h55 par Florian

Un journal d'opposition russe affirme que le gouvernement tchétchène a mis en place un système de répression contre les homosexuels.

Le magazine russe d'opposition "Novaïa Gazeta" vient d'annoncer récemment que le gouvernement tchétchène venait de mettre en place un système de purge contre les homosexuels. Traque, arrestation, torture, prison, des centaines d'hommes seraient actuellement détenu dans des prisons secrètes. L'une de ces prisons se trouverait même dans le sud de la Russie, à Argoun.

Emprisonnés puis torturés, ces hommes se doivent de livrer le nom d'autres homosexuels s'ils veulent avoir la vie sauve. De grandes personnalités religieuses et certains proches de Ramzan Kadyrov, le dirigeant de la région, font partie de ces personnes jetées en prison. Sur le réseau social russe Vkontakte, un utilisateur assurait il y a quelques jours, qu'un jeune homme âgé de 16 ans seulement aurait été détenu dans une prison située dans un tout petit village. Celui-ci serait rentré quelques jours après, battu et fortement amaigri.

Le gouvernement tchétchène lui, se défend de toutes ces accusations, le porte parole de ce même gouvernement déclarant : «Si de telles personnes existaient, les forces de l'ordre n'auraient pas à s'en soucier puisque les proches de ces gens-là les auraient envoyés là où ils ne pourraient jamais revenir.». Une phrase qui en dit long sur la situation actuelle.