Des centaines d'élus quittent le Front National !

URBAN HIT

1er février 2017 à 9h45 par La rédaction

Le FN, sous la houlette de Marine Le Pen, serait en ce moment ... un peu dans le dur !

Alors certes, Marine Le Pen est créditée de très nombreuses intentions de votes au premier tour - certains sondages la placent même en tête - mais l'ambiance en internet n'est pas au beau fixe. Entre MLP qui doit rembourser 340.000 euros au parlement européen et des centaines d'élus qui quittent le navire, oui le FN a du plomb dans l'aile.

Tout a commencé en 2014, lorsque le FN a emporté 11 villes aux municipales. Une première dans l'histoire du parti, qui avait basé sa campagne sur de nombreuses actions locales afin de démontrer leurs bilans. La stratégie avait semble t-il bien fonctionné. Mais depuis ces élection, 28% des élus frontistes ont démissionné du front national, soit quelques 400 personnes sur les 1 500 élus ! D'après Sylvain Créon, sociologue et spécialiste de politique, cela s'explique notamment par le fait que ' les investitures soient faites la va-vite, les élus expérimentant l'exercice d'un mandat ne sont pas forcément bien formés, [et] la compétition interne au sein du FN est très forte'. Ainsi entre 8 et 10% des élus FN auraient claqué la porte du parti aux niveaux, local, département et régional.