MUSIQUES

DJ Arafat : l'artiste ivoirien décède après un accident de moto (Vidéo)

13 août 2019 à 13h44
Star du coupé-décale, DJ Arafat est décédé des suites d'un accident de moto.

DJ Arafat n'est plus. L'une des plus grandes stars de la musique africaine est décédée ce lundi des suites d'un terrible accident de modo, survenu dans la nuit de dimanche. Une information confirmée par la Radio Télévision publique ivoirienne (RTI) qui, via son compte Twitter a sobrement annoncé la nouvelle. « Décès de l'artiste DJ Arafat, de son vrai nom Houon Ange Didier, ce lundi 12 août à 8 heures (locales et GMT), des suites d'un accident de la circulation qui s'est produit dans la nuit de dimanche ».

DJ Arafat, roi du coupé-décalé

Selon les premières informations, l'artiste circulait à moto lorsqu'il aurait percuté une voiture. Victime d'un traumatisme crânien, l'homme de 33 ans a très vite été transporté à l'hôpital avant d'être placé dans le coma. Il décédera de ses blessures quelques heures seulement après son arrivée. Une immense perte pour le monde de la musique. En effet, l'artiste est connu pour être l'un des grands représentants du coupé-décalé.

Un constat partagé par Ickx Fontaine, producteur et spécialiste du hip-hop qui, pour l'AFP a accepté de se livrer. « On est tous sous le choc. DJ Arafat était au top niveau depuis 15 ans et son premier tube “Jonathan”. C'était impressionnant. C'était un vrai chanteur et un batteur [...], il a donné un nouveau souffle au coupé-décalé », a-t-il affirmé. Ses fans eux, sont sous le choc et des milliers de personnes se sont réunies en Côte d'Ivoire afin de lui rendre un dernier hommage.