Donald Trump interdit les soldats transgenres dans l'armée américaine.

URBAN HIT

27 juillet 2017 à 5h56 par Florian

Le président américain a pris la décision de bannir les soldats transgenres de l'armée US.

Personne ne s'y attendait ! En effet, si ce dossier est loin d'être prioritaire, Donald Trump a tout de même pris la peine de s'en occuper personnellement. Ainsi, après avoir parlé avec ses généraux, la décision de bannir les soldats transgenres de l'armée américaine a donc été prise : « Après consultation de mes généraux et des experts militaires, soyez avisés que le gouvernement des Etats-Unis n’acceptera pas ou ne permettra pas les personnes transgenres à servir dans une quelconque division de l’armée américaine. Notre armée doit se concentrer sur une victoire décisive et totale et ne peut supporter le fardeau des coûts médicaux énormes et les perturbations que des personnes transgenres dans l’armée entraîneraient. Merci » a t-il ainsi déclaré sur les réseaux sociaux.




Selon le ministère de la Défense, 2.500 à 7.000 personnes transgenres seraient actuellement enrôlés dans l'armée américaine. Cependant, certaines estimations placeraient ce chiffre plutôt aux alentours des 10-15.000. Ainsi, cette annonce a provoqué un véritable tollé, particulièrement chez les démocrates, mais également chez les républicains : «On ne devrait interdire à aucun Américain, quelle que soit son orientation ou son identité sexuelle, d'avoir le privilège et l'honneur de servir notre nation #LGBT», a d'ailleurs tweeté l'élue républicaine Ileana Ros-Lehtinen, qui a un fils trans.


Pour rappel, c'est Barack Obama qui a signé la loi concernant la possibilité aux transsexuels de faire parti de l'armée.