tonimage
tonimage

Emmanuel Macron : Il veut faire passer le paquet de cigarettes à 10€ !

URBAN HIT

16 mars 2017 à 22h10 par La rédaction

C'est ce vendredi 3 mars sur RTL qu'Emmanuel Macron a expliqué vouloir passer le paquet de cigarettes à 10Â�, soit une augmentation de 2 euros 50.

En effet, après avoir dévoilé son programme le jeudi 2 mars, Emmanuel Macron était l’invité sur RTL, le lendemain. Ainsi, il s’est exprimé concernant la lutte antitabac et a évoqué l’idée de faire passer le paquet de cigarettes à 10€.

Michel Cymes a rappelé que le tabac rapporte 14 milliards d’euros chaque année à l’Etat, mais coute 26 milliards à l’Assurance-maladie. Chaque année, 75 000 personnes mouraient à cause de la cigarette. Lorsque l’animateur radio interroge Emmanuel Macron, ce dernier répond :

« C’est une frontière symbolique qui me convient tout à fait et j’y suis tout à fait prêt, mais il faut une coordination européenne. »

En effet, le candidat aimerait que les voisins de la France : Belgique, Luxembourg et Allemagne, adopte également ce nouveau tarif.

« On ne peut pas expliquer à des buralistes et à des consommateurs qui sont à Lille, à Strasbourg ou ailleurs qu’en prenant dix minutes leur voiture, ils auront le paquet à moitié prix de l’autre côté de la frontière. »

Il a continué son témoignage, en expliquant qu’il ne voulait pas se mettre les buralistes à dos, et indiqué qu’il souhaiterait les accompagner pour diversifier le métier :

« On peut pas dire ‘on va massacrer les buralistes’ parce que ça nous fait plaisir. Il faut diversifier leur activité […], il faut qu’ils aillent vers d’autres services à la population. Et j’ai beaucoup de respect pour cette profession, simplement je n’aurai pas le respect que je dois avoir pour cette profession contre nos objectifs de santé publique. Mais en même il faut les accompagner. »

Mais visiblement, les buralistes sont très en colère contre le candidat, puisque Pascal Montredon, président de la Confédération des buralistes a exprimé :

« On est à la limite de la démagogie. Si on était à égalité avec nos voisins, on pourrait entendre que le paquet passe à dix euros mais là, on va encore contribuer à augmenter la proportion de vente illégale. »