En six ans seulement, le nombre de certaines MST a plus que triplé !

URBAN HIT
Crédit: Superstock - Sipa

8 septembre 2018 à 11h12 par La rédaction

Une situation qui met en alerte les associations et les autorités sanitaires.

En l'espace de six années, seulement, les cas de chlamydia et gonocoque ont triplé ! En effet, en 2016, le nombre de personnes touchées par la chlamydia a été estimé à 267.097, contre 76.918 en 2012 alors que pour le gonocoque, le nombre de diagnostics était estimé  15.067 en 2012... Contre près de 50.000 en 2016. Si les chiffres de 2018 ne sont pas encore connus, ceux-ci devraient cependant largement dépasser les records de 2016. D'ailleurs, les chiffres communiqués seraient bien en dessous de la réalité :  « Ils ne prennent pas en compte les personnes n'ayant pas consulté, notamment en raison de l'absence de symptômes, ou n'ayant pas fait l'objet d'un prélèvement biologique ». 

Si les campagnes de sensibilisation font légions, il semblerait cependant que les jeunes préfèrent ne pas en tenir compte. En Île-de-France, région la plus touchée par ces infections, personne ne semble réellement se préoccuper du souci. Une situation qui met en alerte Santé publique France : « Le poids très important des infections à chlamydia et à gonocoque mis en évidence par cette enquête souligne l'importance de l'utilisation du préservatif et du dépistage régulier en cas de rapports sexuels non protégés ».