En soins intensifs à 23 ans, il alerte sur les dangers du covid-19

URBAN HIT

12 novembre 2020 à 10h28 par La rédaction

Un jeune homme de 23 ans a témoigné au sujet de son hospitalisation.

On ne le répétera jamais assez, mais le covid-19 est une maladie qui touche l'ensemble de la population, peu importe l'âge, la taille, la nationalité. Aujourd'hui, de plus en plus de jeunes sont d'ailleurs concernés. C'est notamment le cas d'Hamza Bensatem, marseillais de 23 ans, qui a passé une semaine en soins intensifs après avoir contracté le virus. Aujourd'hui, il alerte pour L'Obs, les plus jeunes sur la maladie et les risques qu'elle entraîne.

« J’ai été touché il y a deux semaines. Je me sentais fatigué, j’ai mis ça sur le compte du boulot » a expliqué le jeune homme qui a mis ses premières fatigues sur le compte du travail. Il fait alors un test du covid, mais celui-ci revient négatif. Son état empire alors et de violents symptômes se déclarent. « Alors que j’étais au bureau la nuit, je me suis mis à tousser, tousser, jusqu’à ne plus pouvoir respirer. J’ai appelé les pompiers, qui ont mis une heure à arriver tellement ils sont débordés en ce moment, c’est le chaos. »

Il est envoyé au CHU d'Aix-en-Provence. Sur place, il repose sur un brancard durant trois jours. Il obtient alors une chambre et se rend compte de la catastrophe sanitaire que la pandémie entraîne.  « Le personnel à l’hôpital était débordé. Les soignants passaient dans ma chambre en coup de vent, les piqûres faisaient mal parce qu’ils devaient aller vite. On ne pouvait pas discuter avec eux, il n’y avait pas de contact humain. Je n’arrivais plus à dire un mot ni à marcher. On m’a traité avec un aérosol pour m’ouvrir les bronches, j’ai pris des corticoïdes et j’ai été placé sous oxygène. En tout, j’ai passé huit jours à l’hôpital, dont six sous-oxygène. J’étais en soins intensifs » .