INSOLITE

Escort boy, il livre un témoignage incroyable sur sa vie

19 mars 2019 à 10h49
Interrogé, un escort boy a accepté de dévoiler son quotidien, absolument invraisemblable


Il n'a pas dévoilé son identité mais son récit est invraisemblable. Max (un faux prénom) est un escort. Sa vie a été rythmée par d'innombrables demandes toutes plus loufoques les unes que les autres. Une expérience de vie qu'il ne regrette pour rien au monde, bien au contraire. D'une croisière sur la Méditerranée à une relation sur un balcon, le jeune homme a été payé des milliers d'euros pour satisfaire ces dames.

Max a toujours été un « homme à femmes ». Son travail lui a d'ailleurs permis d'en rencontrer plus de 300, sans pour autant avoir une relation sexuelle avec chacune d'elles. Que ce soit un dîner ou une « boyfriend experience » en étant le "plus one" à un mariage, il a toujours su répondre aux attentes de ses clientes. « J'ai commencé, il y a de ça 3 ans. J'ai toujours aimé les femmes et les aventures. J'étais en ligne et je me suis simplement dit que j'allais essayer. J'ai mis ma bio, ma photo de profil et deux semaines après j'avais une cliente ».

Dans un très bon mois, Max peut se faire jusque 12.000 euros tandis que le minimum se situe aux alentours des 4.500. L'inconvénient ? Son emploi du temps surchargé et la difficulté d'en parler à ses proches. D'ailleurs, un seul de ses amis sait ce qu'il fait. « J'ai encore un boulot normal, ma famille ne sait rien et c'est parfois difficile à cacher ». Les femmes le contactent sur sa page Gentlement4Hire avant d'échanger des photos. Ils définissent ensuite les règles de leur rencontre afin de s'assurer que tout se passera bien.

Des vacances au bout du monde

« La demande la plus improbable que j'ai eue, c'était cette dame, une grande patronne, qui m'a demandé de venir à son bureau déguisé en coach personnel. Elle voulait une expérience à la « 50 Shades of Grey » dans son bureau. C'était vraiment drôle. Elle voulait être dominée, car avec sa position, c'est souvent elle qui donne les ordres ». Parfois, les demandes sont moins agréables. Max affirme par exemple avoir reçu plusieurs demandes du même homme qui souhaitait le regarder coucher avec sa femme tout en reniflant ses chaussettes. 

Certaines femmes souhaitent le garder près d'elles. « À la fin, je deviens presque leur petit copain. Elles sont riches et occupent de grands postes alors quand elles sont seules, à l'étranger, c'est moi qu'elles appellent. J'ai été partout, en Asie, en Amérique du Sud, en Europe. J'ai passé deux semaines en Crêtes, été aux Maldives dans un resort pour 10 jours. J'ai même fait un tour d'hélicoptère d'une journée au-dessus du Grand Canyon ! ».