Etats-Unis : la police abat un homme sourd... Qui n'entendait pas les ordres.

URBAN HIT

22 septembre 2017 à 12h12 par Florian

Les voisins avaient pourtant bien prévenu la police de l'handicap dont souffrait la victime.

Aux Etats-Unis, la police d'Oklahoma City, fait actuellement l'objet de vives critiques. La raison ? Des officiers ont en effet assassiné un homme de 35 ans, qui n'avait alors pas réagi aux ordres donnés, normal, puisqu'il était sourd. Pire encore, les voisins de la victime ont prévenu la police de son handicap. Les forces de l'ordre étaient en fait à la recherche d'un homme qui aurait pris la fuite après un accident de circulation. Se rendant chez lui, ils sont tombés nez à nez avec son fils. « Il ne peut pas vous entendre ! » ont alors crié les voisins. Cependant, les agents n'ont pas réellement tenu compte de cette information et, se sentant menacés, ont pris l’homme pour cible. Un policier lui a tiré dessus avec un taser, tandis qu’un autre faisait usage de son arme le tuant sur le coup.

Lorsqu'il a été pris pour cible, Magdiel Sanchez tenait dans l'une de ses mains une tige métallique longue de 60 centimètres, avec à l’une de ses extrémités une boucle en cuir. La police a alors assuré avoir cru qu’il s’agissait d’une arme. La communauté des mal-entendants d’Oklahoma City et la très influente association américaine de défense des libertés civiques (ACLU) sont montées au créneau après le drame. « Magdiel Sanchez a été tué à son propre domicile, alors qu’il n’avait pas commis le moindre crime. Le simple fait de ne pas répondre à des instructions n’est pas une raison acceptable pour l’usage d’une force létale. Je ne sais pas pourquoi la situation a dégénéré aussi rapidement ? ».