PEOPLE

Floyd Mayweather parle de l'herpès génital de 50 Cent ! (Photo)

17 octobre 2019 à 09h04
Entre 50 Cent et Floyd Mayweather, le clash est reparti de plus belle.

Entre Floyd Mayweather et 50 Cent, les tensions sont palpables. Si la situation s'était quelque peu calmée ces dernières semaines, un rien suffit afin de raviver les vieilles querelles. Tout a pourtant très bien débuté entre le rappeur et le sportif puisque les deux hommes s'associent afin de monter une société de médias. En 2012 toutefois, Money Mayweather se moque de son associé, affirmant que beaucoup de rappeurs gagnaient plus que lui. Très vite, Fifty monte au créneau et clash alors son compère, assurant qu'il était prêt à lui offrir 750.000 dollars s'il arrivait à lire une phrase du livre Harry Potter.

50 Cent se moque de Mayweather

Après une petite période d'accalmie, 50 Cent est toutefois remonté au créneau. Sur Instagram, il a partagé une story dans laquelle il assure que son téléphone n'arrête pas de sonner. “Des gars n’arrêtent pas de m’appeler. Un gars se serait tapé la meuf du champ’ (Mayweather). Je ne sais pas… Nelly a pris une de ses meufs, Ray J a pris une de ses meufs et maintenant Gervonta Davis en a choppé une aussi. Il lui a acheté une Maybach, une Bentley, un appartement, tout ce que vous voulez. Et maintenant, Gervonta a sa copine. Les gars veulent probablement qu’il se suicide, mec” !

Face aux accusations, Floyd Mayweather aura mis une heure a répondre et comme sur un ring, le boxeur a frappé là ou ça fait mal. Ce dernier a publié une capture d'écran d'un article selon lequel la mère de Marquise Jackson Shaniqua Tompkins, le fils aîné du rappeur, aurait déclaré que son ancien compagnon avec un herpès génital. “Même la mère de ton 1er fils, Shaniqua a déclaré que t’as de l’herpès… mais par ton regard, cela ressemble à quelque chose d’encore plus mortel”.

Voir cette publication sur Instagram

Even your first born son's mother, Shaniqua said you got herpes...but by the way your eyes look, it looks more like something deadlier than that.

Une publication partagée par Floyd Mayweather (@floydmayweather) le