SPORT

Franck Ribery : il clashe avec Audrey Pulvar la « pseudo-journaliste »

07 janvier 2019 à 11h16



Énervé après Audrey Pulvar, Ribéry a décidé de dire tout ce qu'il pensait. Alors qu'il se trouvait dans le fameux restaurant de salt bae, à Dubaï, Franck Ribery a été victime d'une polémique assez improbable concernant le prix de sa viande, une belle entrecôte recouverte d'or. Pointé du doigt, lynché sur Twitter et Instagram notamment, le footballeur a décidé de répondre à ses détracteurs en insulte un peu tout le monde, « niquez vos mères, vos grand-mères » a-t-il ainsi lancé. Il se fera finalement rattraper par la patrouille puisque son club du Bayern de Munich a décidé de le mettre à l'amende. Mais si une personne n'a en tout cas pas profité de ce buzz, c'est bien Audrey Pulvar. En effet, celle-ci a invité Franck Ribéry à faire autre chose de son argent, que de s'acheter des viandes à pas de prix (on évoquait 1250 euros le plat, il n'en valait en fait « que » 1250 dirhams), comme par exemple financer des associations. Problème ?  C'est exactement ce que fait notre Franckie national. Récemment, il a encore donné 150,000 euros afin de financer une école en Syrie ! Mais le plus ironique dans l'histoire, c'est qu'Audrey Pulvar s'est récemment faite prendre avec une paire de lunettes en écailles de tortue sur les yeux, d'un montant total de 3.300 euros, même si certains évoquent plus un prix tournant autour des 12.000 euros.