tonimage
tonimage

Gims : son ancien manager, jugé pour escroquerie

URBAN HIT

5 septembre 2020 à 10h06 par La rédaction

L'ancien manager du label de Maître Gims est actuellement jugé pour escroquerie.

L'ex-manager du label Monstre Marin Corporation, fondé par Gims, est jugé ce jeudi 3 septembre, par le tribunal correctionnel de la ville de Créteil, dans le Val-de-Marne. En effet, il lui est reproché, ainsi qu'à certains de ses proches, d'avoir escroqué Universal Music, de 300.000 euros. Une escroquerie savamment organisée, au détriment de Gims, mais également de la chanteuse Vitaa. Dans les faits, tout a débuté en 2015, lorsque Gims recevra près de 40.000 euros de la part d'Universel pour travailler sur un opus avec ses frères. Malheureusement, le rappeur ne verra rien de cette somme et ce projet d'album sera même abandonné.

En outre, des dizaines de factures factices ont été créées, permettant au label d'obtenir des remboursements de la part d'Universal. L'une de ces factures concerne Vitaa, Universal lui remboursant des frais de véhicule, qu'elle n'a jamais utilisé. Une information confirmée par la star elle-même. Ces factures inventées auraient permis au petit groupe, de récupérer 275.000 euros.

Le principal suspect lui, affirme n'avoir rien à voir dans cette affaire et semble même accuser Maître Gims. Selon lui, ses proches auraient mal agi, puisque manipulés par Gims. Problème, le train de vie de l'ancien manager est décortiqué et certains achats posent de nombreuses questions, à commencer par ces deux maisons achetées en l'espace de trois ans.