Grillée ! Marine Le Pen tweet bien derrière un faux-compte.

URBAN HIT

18 juin 2017 à 10h52 par Florian

Marine Le Pen l'a pourtant assuré: Anna Lalanne, ce n'est pas elle. Bon, ben en fait si.

Marine Le Pen s'est faite avoir toute seul. En effet, en 2015, des journalistes du Monde et de Libé l'assuraient, la présidente du FN utiliserait un second compte-twitter afin de faire passer d'autres messages. Si celle-ci a vigoureusement contredit ces infoirmation, il semblerait qu'en fait, elle ait menti.

Ainsi, depuis 2 ans, le compte Twitter @enimar68 censé appartenir à une certaine Anne Lalanne donc fait parler. Beaucoup parler. Entre retweet de MLP, retweet du compte FN, insultes à ses adversaires politiques et louanges aux membres du parti frontiste, la question de savoir si un élu FN était derrière tout ça pouvait effectivement se poser. On y trouve également des retweets du collectif d’extrême droite Fdesouche et des posts dénonçant le racisme antiblanc. 

Mais ce vendredi matin, celle qui était au second tour de la présidentielle s’est trahie. Bêtement trahie. En effet, selon les informations de France Inter, MLP aurait envoyé aux députés européens membres de la commission des affaires juridiques un petit e-mail sous forme de mémo, reçu depuis son adresse officielle de députée européenne, et l’a transféré depuis une autre adresse mail, celle-ci reliée au fameux compte Twitter d’Anne Lalanne. La bourde.