Hallucinant: Pour aller aux toilettes ces salariés doivent demander la permission par mail

URBAN HIT

24 mars 2016 à 13h38 par La rédaction

Une entreprise de Blagnac (banlieue de Toulouse) oblige ses employés à faire une demande écrite par mail pour prendre une pause, même pour un petit pipi de 2 minutes

pipi-room-home-page Thierry Godec, le délégué syndicat CFDT de l'entreprise a dénoncé ce mercredi les pratiques de la société Téléperformance qui oblige ses salariés à envoyer un mail pour demander la permission de prendre une pause. Cette procédure concerne les téléopérateurs de l'entreprise, soit 200 des 400 employés. Tout à commencé lorsqu'un nouveau logiciel a fait son apparition dans l'entreprise. Il s'agit d'un logiciel de "gestion de flux des appels" appelé CAV (Centre Appel Virtuel) mis en place à la demande d'un client : SFR-Numéricable, nous explique Thierry Godec. Seuls les salariés travaillant avec SFR-Numéricable sont concernés par ce nouveau logiciel. Les téléopérateurs concernés devront donc demander une autorisation par mail pour prendre une pause. Le responsable d'équipe, un membre de son binôme ou encore le "vigiste" devra répondre "oui" ou "non" à sa demande. "C'est la même chose pour toutes les pauses, même les physiologiques" explique Thierry Godec. Pire, le téléopérateur a le droit à 30 minutes de pause par jour pour manger, boire, aller aux toilettes et fumer une petite clope. "Il y a un grand risque de non-réponse. Selon les statistiques, les cadres ne passent que 55 % de leur temps devant l'ordinateur. Alors si vous tombez sur les 45 % et que vous prenez un autre appel qui dure une heure, vous pétez un câble" dénonce le délégué syndical avant d'ajouter "J'ai 53 ans et depuis que je suis sorti de l'école je ne demande plus l'autorisation d'aller faire pipi". Une grève est prévue ce vendredi à partir de 14 heures afin de dénoncer les pratiques qu'engendre ce logiciel qui nuit gravement au bien-être des employés.