CINEMA

Idris Elba : il n'a pas pris le rôle de James Bond, à cause du racisme

02 juillet 2019 à 11h12
L'acteur britannique a confié avoir été très touché par les critiques sur sa couleur de peau.

Prochainement à l'affiche du nouvel épisode de la saga FAF, intitulé Fast & Furious : Hobbs & Shaw, Idris Elba confirme son irrésistible ascension dans le monde du cinéma. Prévu pour le 7 août prochain, ce film s'annonce d'ores et déjà comme un indéniable succès, ce qui pourrait permettre à l'acteur britannique de voir de nouvelles portes s'ouvrir à lui. 

La franchise 007 lui aurait d'ailleurs fait les yeux doux. En effet, les producteurs de la saga lui ont proposé de prendre la suite de Daniel Craig. Une proposition un temps étudié par l'acteur qui, finalement, a préféré la mettre de côté. La raison ? Le racisme ambiant. C'est en tout cas ce qu'il a confirmé lors d'un récent entretien accordé à Vanity.

«Vous êtes simplement découragé lorsque vous avez des gens qui viennent vous dire que ça ne peut pas être vous, du fait de votre couleur de peau. Si j’ai le rôle, que ça marche ou pas, est-ce que ça va être à cause de ma couleur de peau ? C’est une situation délicate dans laquelle je n’ai pas besoin de me retrouver. Bond est un personnage aimé, iconique, convoité. Il offre au public de l’évasion. Bien sûr, si quelqu’un venait me voir et me proposait de jouer James Bond, j’accepterais sans hésiter, parce que ce serait passionnant. Mais je n’ai jamais déclaré vouloir être le James Bond noir. […] Il devrait y avoir de grands rôles pour les femmes et les afro-américains, mais dans tous les genres que ce soit. Et pas nécessairement dans un film Bond».