"Il adore me tenir la main": quand Donald Trump s'enflamme sur Emmanuel Macron.

URBAN HIT

21 juillet 2017 à 8h45 par Florian

Le président américain s'est une nouvelle fois, totalement lâché !

Une interview absolument surréaliste concernant Donald Trump, le quarante cinquième président américain, vient de paraître sur le site du New York Times. Au cours de cette interview le président américain s'est en fait totalement lâché. Totalement lâché au niveau du président Macron mais également au niveau de son ego, qu'il a plus que flatté, une nouvelle fois. 

Extrait:

Donald Trump : C’est un type super. Malin. Fort. Il adore me tenir la main.

NYT : On a remarqué.

Donald Trump : Les gens ne réalisent pas qu’il adore me tenir la main. Et sur ce point, c’est une bonne chose. Je veux dire, vraiment. C’est vraiment quelqu’un de bien. Un mec dur, mais bon, il le faut. Je pense qu’il sera un super président pour la France. Mais il adore me tenir la main.

Vous voyez déjà là ou le mec veut en venir. Soit il se la joue en mode j'ai les mains douces, je mets de la lotion à base de beurre de karité et d'huile de jojoba soit il contemple lui-même son pouvoir. Nous, on penche plutôt sur la seconde option. En effet, la suite de l'entretien ne laisse pratiquement aucun doutes... Morceaux choisis :

"J’ai l’habitude de générer les meilleures critiques quand je pars à l’étranger. Alors je vais en Pologne et je fais un discours. Mes ennemis dans les médias, mes ennemis disent que ça a été le plus grand discours jamais clamé par un président à l’étranger." - Donald Trump revient ici sur son court passage en Pologne. Vous savez, la ou il s'est pris un vent monumental.

"Il y avait Christine Lagarde, que je trouve fantastique. Moi j’étais assis à côté de la femme du Premier ministre japonais Shinzo Abe, je trouve que c’est un homme fantastique et elle, c’est une femme fantastique. […] Mais elle parle pas anglais. Genre, pas 'bonjour'. […] C’est dur, parce que vous savez, vous restez assis comme ça pendant une heure quarante-cinq..." - Donald Trump revient ici sur son passage à Hambourg, lors du G20. Assis a côté de la femme de Shinzo Abe, Trump n'a semble t-il... Pas vraiment apprécier le moment.

Brut, direct, du Trump comme on l'aime.