Il décide d'une grève de la faim afin de protester contre son... Voisin

URBAN HIT
Crédit: G . VARELA / 20 MINUTES

9 avril 2018 à 13h25 par La rédaction

Un père a décidé de lutter contre une décision de justice.


En juillet 2016, sa petite fille, alors âgée de 9 ans, se faisait agresser sexuellement par un homme de 70 ans. En décembre 2017, viendra l'heure de son procès. Condamné, il fera finalement appel de sa condamnation à un an de prison avec sursis et cinq ans de mise à l'épreuve. En attendant son procès en appel, le vieil homme a donc pu rentrer chez lui... Devant la famille victime de ses agissements. 

Réclamant une mesure d'éloignement, le père de la petite a décidé d'entamer une grève de la faim, dormant dans une tente face à la mairie de son village, à Jarny. Assurant que sa petite était perturbée à l'idée de savoir son agresseur à quelques mètres d'elle, celui-ci a également écrit au sous-préfet et au préfet de l’Elysée. Des courriers malheureusement restés sans réponse.