Il prend un an ferme pour s'être frotté dans le RER A.

URBAN HIT

18 mai 2018 à 14h12 par La rédaction

Un frotteur a été condamné à de la prison ferme.

« Quel est ton prénom ? », « Quel âge as-tu ? », « Où vas-tu à l’école ? » et « à quelle heure tu sors du lycée ? ». Ce sont par ces questions qu'un homme de 32 ans a en effet approché une jeune lycéenne de 16 ans alors que les deux se trouvaient sur le quai du RER A. Suivant la jeune fille lorsque le train arrive, il se colle alors à elle et comment à être un peu trop tactile. Paralysée, celle-ci ne peut rien dire. Mais un témoin de la scène, interloqué, intervient et approche la jeune fille afin de lui venir en aide. Il l'escortera même jusqu'au lycée.

Choquée, la jeune fille avoue alors tout à sa mère qui se décide à porter plainte. Le suspect sera très vite retrouvé, car il avait obtenu le numéro de téléphone de la lycéenne et n'avait de cesse de lui envoyer des messages. Entendu par la justice, il racontera alors : « J’ai été lourd avec elle, avoue-t-il. J’ai fait un truc pas bien, je suis allé un peu vite avec elle. Je croyais que je pouvais la toucher. C’est toujours un peu compliqué avec les filles ». Considéré par le juge comme un "danger social", celui-ci a été condamné à un an de prison ferme.