Il se fait passer pour un chauffeur d'Uber et extorque 50.000 euros

URBAN HIT

5 août 2015 à 14h48 par La rédaction

Un homme de 43 se revendiquant chauffeur d'Uber (application de transport entre particulier) a été interpellé à Paris pour avoir arnaqué une quarantaine de « clients ». En décembre 2014 la sûreté territoriale de Paris à ouvert une enquête suite à la recrudescence de vols et d'escroquerie par un homme se revendiquant chauffeur d'Uber ou de Heetch. L'homme trouvait ses clients à la sortie des boîtes, il favorisait les gens plutôt éméchés et leur demandait si ils avaient commandé Uber. Si oui, le client montait. Une fois arrivé à destination, le chauffeur prétextait un problème de paiement en ligne. Le client n'avait donc pas d'autres choix que de payer par carte bleue. Le chauffeur disposait d'un faux terminal et n'hésitait pas à demander le code de la carte bleue de ses clients. Une fois la fausse transaction effectuée, le chauffeur lui rendait la carte bleu d'un client précédent qu'il avait déjà « épuisée ». «Je sortais d'une soirée et j'ai commandé Uber. Je me suis retrouvé dans la rue avec mon portable à la main. Une voiture est arrivée près de moi, et m'a demandé si j'avais commandé un chauffeur Uber. Sans me méfier j'ai dit oui (...) J'en ai pour 1.500 euros en tout (...) Ils m'ont demandé ma carte bleue pour le moyen de paiement, ils m'ont demandé mon code. Il y avait un espèce de faux terminal et donc moi je leur ai donné mon code comme ça (...) Le lendemain sur Facebook j'ai été contacté par une personne qui avait ma carte bleue, cette personne avait été prise en charge un peu plus tard par ce faux chauffeur et avait récupéré ma carte bleue » Témoigne une des victimes. Le chauffeur a sévi pendant à peu près deux ans, le butin s'élèverait à plus de 50.000 euros et il a escroqué pas moins d'une quarantaine de clients. Ce faux chauffeur était connu des services de police pour s'être fait passé pour un « faux taxi ».