Ils viennent avec des Sextoys à la Fac pour protester !!!

URBAN HIT

13 octobre 2015 à 12h12 par La rédaction

des lycéens qui lourdement armés font un carnage dans leurs établissements scolaires</strong> sont légions Outre-Atlantique. En vertu du <strong>deuxième amendement de la Constitution</strong>, tout américain est en droit de posséder une arme à feu pour se défendre. Et tous les Présidents américains qui ont tenté comme <strong>Obama

Le 2 octobre dernier, on a franchi un nouveau palier dans l'horreur. Une autre tuerie de masse a eu lieu dans l'Oregon. Ces massacres impliquant de les interdire se sont heurtés à une opinion publique défavorable.

409727-aux-etatsunis-ils-protestent-contre-le-620x0-1

Quoi qu'il en soit, l'Etat du Texas a décidé d'autoriser les élèves à porter des armes à feu dans l'enceinte des établissements scolaires. Rappelons qu'il est interdit de porter tout "représentation à caractère obscène" dans ces même établissements (tout ce qui est porté sur la sexualité). Alors des étudiants poussés par leur leader Jessica Lin ont décidé de venir en cours armés de SexToys.

CRDe7RVUwAApvVz

La fondatrice du mouvement "Cocks No Glocks" (Des b*.* pas des armes) s'expliquent sur Facebook : "L'Etat du Texas a décidé qu'il n'est pas du tout de mauvais goût d'autoriser des armes mortelles dissimulées dans les classes. Cependant il y a des règles strictes sur l'expression sexuelle, pour protéger votre innocence. Vous pourriez recevoir une amende pour avoir amené un sextoy en cours avant d'avoir un souci pour avoir amener une arme".

Ce lundi 12 octobre à 15h, prêts de 3900 personnes se sont inscrit au mouvement. Pour conclure Jessica Lin prétend que :  "Vous amenez un flingue en classe ? Oui et bien moi, j'amène un énorme godemichet. C'est aussi efficace pour se protéger de tireurs sociopathes mais beaucoup plus sûr pour s'amuser"