Ils violent une fille de 17 ans et payent pour ne pas aller en prison

URBAN HIT

10 février 2016 à 13h45 par La rédaction

Trois australiens ont payé 30 000 dollars à leur victime pour oublier l'affaire et ne pas aller en prison

5801180057_9f2c59ca5c_o C'est en juillet dernier que les faits se sont produits. Trois australiens ont rencontré une jeune touriste norvégienne de 17 ans à Split (Croatie). L'un des trois hommes emmène la jeune fille dans les toilettes d'un bar de la station balnéaire puis ses deux potes sont ensuite arrivé. Elle a tout de suite prévenu la police après avoir pu s'échapper. Ces trois jeunes hommes âgés entre 21 et 23 ans ont été arrêtés et les autorités croates ont saisi leurs passeport pour s'assurer qu'ils ne quittent pas le pays.

Ils disent avoir eu des relations consenties

Lors de leurs interrogatoires, deux d'entre eux disent avoir eu des relations consenties avec la jeune femme. L'autre nie tous les faits en bloc ! Mais les preuves médico-légales montrent bel et bien que la victime a été violée par ces trois hommes. Le procès était prévu le 1er février, mais l'avocat des trois violeurs a trouvé un accord avec le procureur et la défense :  les trois hommes ayant reconnu le viol acceptent de payer 30 000 dollars à la victime. Ils devaient faire un an de prison mais leur peine à été réduite à un sursis de 5 ans. D'après la presse australienne, les trois hommes sont rentrés à Melbourne en fin janvier et ont fêté la nouvelle sur les réseaux sociaux... Mais un grand nombres d'internautes ont été particulièrement révoltés par cette affaires, ils ont partagé leur rage sur Twitter : https://twitter.com/skiddelywoo/status/696457576783851520

"On peut donc s'en sortir si on a les moyens ?"

https://twitter.com/Catty_Tweeter/status/696484440990572546

"Payer pour qu'une victime de viol se taise ? La police australienne prendra-t-elle le relais ?"