tonimage
tonimage

Inde : des victimes d'attaques à l'acide ont participé à un défilé haute couture !

URBAN HIT

27 novembre 2017 à 12h29 par La rédaction

En Inde, chaque année, des milliers d'attaques à l'acide sont recensées.

En Inde, les attaques à l'acide font légion. En effet, chaque année, des milliers d'agressions du genre sont reportées aux autorités. Très souvent, les victimes sont défigurées et vivent dans la honte de leur apparence. Cependant, samedi soir dernier, les meilleurs designers indiens, tels que Rohit Bal, Ranna Gill et Archana Kochhar, ont décidé de rendre hommage à ses femmes trop souvent attaquées. Résultat, 9 d'entre elles ont participé à un défilé haute-couture... Et aucune n'a couvert son visage.

« J’étais très nerveuse », a ainsi déclaré Meena Khatoon, l'une des jeunes femmes participant au défilé, en marge de son aventure sur le podium. Cependant, cette mère d’un jeune fils, originaire de New Delhi, qui a été attaquée par son ex-mari, a notamment insisté sur le fait qu’elle avait quelque chose à prouver. « Les gens détournaient souvent le regard quand je sortais dans la rue. Ils changeaient de direction quand ils me voyaient. Je devais faire face à beaucoup de problèmes. Mais un jour, je me suis dit, si c’est comme ça que tu vois les choses, ainsi soit-il. Je dois construire ma vie, je veux que mon fils fasse des études et je dois le soutenir ». Aujourd'hui, Meena Khatoon dirige maintenant sa propre petite entreprise de réparation de téléphones portables.

Une seconde jeune femme, choisie pour défiler, a également accepté de témoigner. Le plus difficile ? Sortir de chez soi. « J’avais peur que ça se reproduise. J’étais mal à l’aise avec la réaction des gens dans la rue. Les gens diraient "qu’est-ce qu’il t’est arrivé ?", "personne ne t’épousera" ou "avec un visage déformé, tu n’es pas belle", mais je suis fière de moi et j’ai confiance en ce que je suis. Je veux que les gens sachent que le visage n’est pas ce qui te rend beau, c’est ton cœur ».