PEOPLE

Kalash : son avocat confirme qu'il a déposé plainte

22 mars 2019 à 11h39
Arrêté par les forces de l'ordre samedi dernier, Kalash a décidé de réagir


Samedi dernier, Kalash passait du côté de l'AccorHotels Arena, invité par Drake à se produire le temps d'un titre. Toutefois, si sa soirée a plutôt bien débutée, celle-ci s'est très mal terminée. Filmé en train d'emboutir des voitures, l'artiste a finalement été arrêté par les forces de l'ordre. Soupçonné de « délit de fuite » et d'outrage et rébellion à l'encontre de personnes dépositaires de l'autorité publique, le rappeur a alors réagi sur les réseaux sociaux, assurant que tout ce qui se disait n'était que mensonge. 

En effet, selon ses dires, il aurait très vite accepté de collaborer. Kalash, son DJ ainsi que sa manager auraient été victimes de violences et d'insultes de la part des forces de l'ordre. "Les fonctionnaires de police ont envenimé la situation en faisant subir à mon client des violences illégitimes lui causant des préjudices physiques : deux dents et le nez fracturés. Monsieur Caryl Jean-Joseph, connu sous le nom d'artiste DJ KEN, qui accompagnait Monsieur Valleray, a également subi des violences policières lui ayant causé une blessure à l'oeil." Résultat ? "Mes clients déposeront plainte pour violences par personnes dépositaires de l'autorité publique." a ainsi assuré l'avocat du chanteur.

Une affaire qui risque de faire parler.