Kim Kardashian : attaquée par internet, elle décide de tout changer

URBAN HIT

28 août 2019 à 4h13 par La rédaction

Même le maire d'une ville du Japon a décidé de racler Kim Kardashian !

Elle a décidé de répondre aux attaques. En effet, après avoir dévoilé Kimono, sa nouvelle marque de sous-vêtements, Kim Kardashian a été taclée et accusée de réappropriation culturelle. Selon certains internautes, celle qui s'est révélée grâce à la téléréalité, cherchait à utiliser le nom de la fameuse tenue japonaise afin de surfer sur le buzz. Résultat, un hashtag révélateur a été lancé sur les réseaux sociaux, #KimOhNo.

Kimono ne passe pas, Kim Kardashian change tout

Le buzz a été tel que le maire de la ville de Kyoto a été forcé de lui envoyer une lettre afin de l'inviter à modifier le nom de sa marque. Face au tollé, Kim Kardashian a alors décidé d'écouter ses fans et a reporter le lancement de sa ligne ajoutant qu'elle allait changer le nom de cette dernière. Aujourd'hui, tout semble être d'ailleurs réglé. « Mes fans et abonnés sont une grande source d’inspiration pour moi. J’écoute toujours leurs conseils et leurs opinions, et je suis si reconnaissante qu’ils aient partagé leurs idées pour un nouveau nom de marque. Après mûre réflexion, je suis ravie d’annoncer le lancement de SKIMS Solutionwear le 10 septembre. »

Un nom qui semble satisfaire pas mal de monde. Sur instagram, les réactions ont salué le travail réalisé par la star et ses équipes. Pour beaucoup, il s'agit ici d'un nom plus créatif et représentant au mieux une marque qui ne se figera pas dans le temps, bien au contraire.