tonimage
tonimage

L'Arabie Saoudite se lance dans un projet touristique absolument faramineux ! (Photos)

URBAN HIT

4 août 2017 à 5h14 par Florian

Le Royaume d'Arabie Saoudite a en effet décidé de se lancer dans un projet touristique totalement incroyable.

Sur le papier, le projet est tout simplement délirant... En effet, le gouvernement saoudien souhaite transformer une cinquantaine d’îlots isolés situés aux abords de la mer rouge en une grande zone touristique de luxe. L'idée est donc d'urbaniser l'endroit afin d'y construire de grands hôtels, d'y créer des plages et donc d'y attirer les touristes en nombre. Seulement, le problème des interdits imposés par l’islam wahhabite se pose. En effet, comment créer un complexe du genre dans un pays où alcool, discothèques et cinémas sont interdits ? C'est très simple ! Le gouvernement a en fait décidé d'octroyer à cette zone touristique le statut de semi-autonomie. Ainsi, il y sera notamment possible de boire sans restrictions, de se rendre en boites, et même de s'y baigner en bikini ! L'obtention d'un visa se fera également bien plus facilement que si nous devions nous rendre à Riyad.

 

Niveau chiffre, ce projet est bien entendu, complètement délirant. Selon le porte-parole du gouvernement saoudien, ce complexe devrait attirer d'ici à 2035, pas moins d'un million de touristes par an et permettrait de générer quelque 4 milliards d'euros par an tout en créant environ 35.000 emplois : « cette exquise destination touristique de luxe, avec des îles, de la nature et de la culture, doit établir une nouvelle norme pour le développement durable mondial et positionner le Royaume sur la carte du tourisme mondial. » a-t-il d'ailleurs déclaré au cours d'une conférence de presse, assurant également que le prince héritier, Mohamed Ben Salmane, avait donné son accord pour la réalisation du projet.

Long de 150 kilomètres, ce complexe se situera ainsi entre les villes d'Umm Lajj et d'al-Wajh. La première phase du projet elle, devrait ainsi débuter sous peu et prévoit la construction d'un aéroport à proximité, d'hôtels et de quelques résidences cinq étoiles. Les tous premiers touristes devraient d'ailleurs arriver d'ici environ cinq ans. Récifs coralliens, anciens volcans, une mer bleue azur, proximité des ruines de l’antique cité Nabatéenne de Madain Saleh... Voilà d'autres atouts qui devraient être également vendus par les promoteurs afin d'attirer toujours plus de monde.