tonimage
tonimage

L'esclavagisme moderne : de jeunes mineures prostituées se font tatouer le nom de leur mac

URBAN HIT

10 septembre 2015 à 11h15 par La rédaction

Depuis plus de 5 ans, l'esclavagisme moderne prend une grande ampleur, notamment à Los Angeles (Californie, USA) où de jeunes prostituées encore mineures se font tatouer le nom de leur proxénète sur leur peau comme si elles lui appartenaient...

Sara Sidner, une journaliste de CNN a interviewé Adrianna, une ancienne prostituée qui était seulement âgée de 14 ans lorsque son mac lui a tatoué son nom, comme du bétail. Elle a rencontré cet homme lors d'une soirée alors qu'elle avait quitté le domicile familial un an auparavant. Aujourd'hui, âgée de 17 ans, Adrianna a pris conscience que cette marque encrée dans sa peau est abjecte.
"Je l'appelle ma blessure de guerre"

adrianna

Au début, ces très jeunes fille ne se rendent pas compte de l'impact dégradant de ce geste, tatouer son nom ou les initiales du prétendu mac sur le cou, l'entrejambe, le visage voire même marquer un code-barre sur le bras, comme un vulgaire objet de consommation. Elles trouvent ça plutôt cool et sont fières de le porter.

Adrianna, sortie de cet enfer prépare actuellement un diplôme et selon elle, elle n'a pas sombré dans l'addiction aux médicaments que les proxénètes donnent à leurs filles afin de résister aux dures journées qu'elles subissent... ce fait a pu la sortir de cette spirale infernale.