L'Etat, condamné à 6.5 millions d'amende pour traitements inhumains !

URBAN HIT
Crédit: LP/Hervé Senamaud

31 mai 2018 à 12h48 par La rédaction

L'affaire a mis pas moins de 14 ans à se régler !

Il aura fallu près de 14 ans de procédure judiciaire, afin qu'Abdelkader Ghedir obtienne enfin ce qu'il souhaitait, à savoir la condamnation de l'état pour « traitements inhumains et dégradants ». En effet, c'est le 30 novembre 2004, aux alentours de 20 heures qu'Abdelkader est interpellé par des agents de la Suge, le service de sécurité de la SNCF. À la recherche de l'auteur de jets de pierres sur un train, ces agents de sécurité pensent avoir trouvé en ce jeune homme de 21 ans à l'époque, le coupable idéal. Balayé, frappé au sol, Abdelkader se fait humilier et tombera dans le coma après avoir reçu un coup de genou au niveau de la tête. Il se réveillera quelques semaines plus tard.

Problème, ces jets de pierres, il n'y était pour rien. Entendus par la justice, les agents de la Suge seront soutenus par leurs collègues et obtiendront un non-lieu après que la reconstitution de l'affaire n'ait rien donné. Très vite, la Cour Européenne des Droits de l'Homme sera saisie et après de nombreuses années de tractations, donnera raison à Abdelkader. Condamné, l'Etat français devra ainsi verser 6.5 millions d'euros au titre de dommages et intérêts. 

-