L'un des meurtriers de Junior s'effondre au tribunal (vidéo)

URBAN HIT

29 juin 2018 à 13h22 par Hit

La mort de Lesandro "Junior" Guzman-Feliz la semaine dernière a provoqué un emoi général. Les détails entourant le passage a tabac de l'adolescent sont horribles et douloureux. Les larmes devaient couler à la cour, mais les yeux d'où elles coulaient ne suscitaient aucune sympathie réelle. L'un des suspects a été vu en train de pleurer pendant que les accusations portées contre lui étaient lues à haute voix.

On dit que le meurtre de Junior était une "erreur". Le coup aurait été perpétré par les Trinitarios, un gang de rue dominicain-américain. Le leader du groupe new-yorkais aurait confirmé l'erreur dans une vidéo de Snapchat: "Je sais que ça ne veut pas dire grand-chose. Ce n'était pas censé être lui".

Deux policiers également intérrogés par les autorités pour négligence. La paire n'avait offert aucune aide apparente à Junior alors qu'il était allongé sur le trottoir, saignant de ses blessures. Une réponse plus efficace aurait pu sauver la vie de la victime.

Beaucoup demandent également que les propriétaires du magasins soient tenus responsables de leur négligence. Les propriétaires n'ont pas réussi à intervenir quand Guzman-Feliz a été traîné de leur magasin, ajoutant à la série d'événements malchanceux qui ont abouti à la perte de la vie innocente