tonimage
tonimage

L'Urban Dancefloor Festival interdit par la municipalité de Prilly (vidéo)

URBAN HIT

21 avril 2016 à 8h11 par La rédaction

L'Urban Dancefloor Festival n'aura pas lieu à la patinoire de Malley

topelement Ce 14 mai aura lieu l'Urban Dancefloor Festival. La Fouine, Niska, Kaaris ou encore SCH seront présent, mais une mauvaise nouvelle vient de tomber : La municipalité de Prilly interdit la soirée Rap suite à l'évaluation de risque présenté par la police de l'ouest lausannois (POL). "Le rapport évoquait des antécédents autant de certains artistes que de l'organisateur. Nous devons prendre des décisions. Et elles ne plaisent pas forcément à tout le monde" explique Alain Gilléron du syndic de Prilly. https://youtu.be/DHaVykw0yV0 Nicolas Scuderi, l'organisateur de l'événement et patron de NS Events ne comprend pas les arguments des autorités. Selon la POL, il existe "un risque trop élevé de déprédations et de débordements de la part de personnes provenant de la région lyonnaise" comme l'explique 20Minutes. Les pauvres suisses ont l'air effrayés par les lyonnais, ce ne sont pas des sauvages non plus ! Malgré tout, l'organisateur ne lâche pas l'affaire et a même "signé un nouveau contrat". Le festival aura bel et bien lieu dans un club valaisan, le Tsunami. Ce dernier a accepter d'accueillir le festival dans son établissement. De plus, l'organisateur a tout prévu : afin d'éviter trop de retours de billets, il a prévu de mettre en place des navettes pour faciliter la tâche des festivaliers. "Je vais organiser des transports pour rejoindre le club. Un ou plusieurs cars partiront de Lausanne". La police valaisanne n'a pas le droit d'interdire cette manifestation. "Nous n'allons pas mettre de dispositifs en place pour ce concert. La décision revient à la commune de Conthey" explique Jean-Marie Bornet, le chef d'information et de prévention de la police valaisanne. En espérant que cette commune voit d'un bon �?il l'événement !