SOCIETE

La génération Z : anxieuse, activistes, consommateurs responsables.. Une étude dévoile les bons et mauvais côtés !

11 mars 2020 à 11h03
La nouvelle génération est-elle un peu trop connectée ? Une étude l'explique.

Une récente étude menée par Vivendi Brand Marketing tend à prouver que la génération Z, représentée par les jeunes âgés de 8 à 20 ans, serait un peu trop connectée sur smartphones, ordinateurs et autres applications. Résultat, cela a un impact direct sur les capacités de concentration de ces jeunes. Selon l'étude, la moyenne d'attention de la génération Z serait de l'ordre de 8%. "La génération Z est anxieuse, car connectée en permanence et sans filtre au monde", affirme l'étude, ajoutant en autre que 72% des jeunes étaient ultra-connectés (ils regardent par exemple la télévision tout en utilisant leur smartphone).

Toutefois l'ultra-connexion des jeunes semble voir des côtés positifs puisqu'elle se veut intrusive et tolérante. Mieux, il semblerait que ces jeunes soient en tête de la lutte contre les discriminations. Dans cette étude, nous pouvons par exemple lire que les jeunes sont plus activistes que les autres internautes. "Ses membres sont activistes dans l'âme et se comportent en consommateurs responsables, parfaitement conscients de leur empreinte environnementale, et désireux de moins dépenser en biens matériels et davantage en activités de la 'vraie vie'".

C'est d'ailleurs là tout le paradoxe de cette nouvelle génération qui malgré cette intense présence en ligne, semble vouloir tout faire afin de profiter du bon temps. Le réel, les rencontres, les amis et la famille prennent ainsi une place plus importante aux yeux de ces jeunes que ceux de la génération Y.