SOCIETE

La Seine-Saint-Denis demande un vrai pactole à Macron !

30 novembre 2018 à 10h58
Le département souhaite se faire rembourser près de 350 millions d'euros.

Le département de la Seine-Saint-Denis a décidé de taper du poing sur la table. En effet, au cours d'un récent conseil départemental, les élus ont décidé d'envoyer une facture salée à Macron : 347 millions d'euros au titre de la « solidarité ». Dans les faits, le département commence sérieusement à en avoir marre de devoir tout payer de sa poche, sans jamais rien recevoir de la part de l'Élysée.

Ainsi, une première facture de 192,821 millions d'euros a été envoyée au titre de la juste compensation du RSA, du revenu de solidarité active. Une seconde de 85,915 millions a été envoyée afin de compenser l'Apa, l'allocation personnalisée d'autonomie. 64 millions, divisés en deux factures ont également été demandés au titre de la compensation pour l'accueil des mineurs non accompagnés d'une part et pour la prestation de compensation du handicap d'autre part. Enfin, 2,5 millions ont été demandés à l'État au titre de l'accueil des enfants syriens.

« Les rapports sur les inégalités territoriales qui frappent la Seine-Saint-Denis s’accumulent, les cris d’alarme des élus ou des acteurs du terrain se multiplient, sans aucune réaction massive du gouvernement, qui poursuit assidûment le tourisme ministériel sur notre territoire » s'est notamment justifié le département.