tonimage
tonimage

La Turquie continue de boycotter l'Eurovision l'an prochain

URBAN HIT

8 septembre 2018 à 8h34 par La rédaction

La décision a été prise, la Turquie ne reviendra pas dans l'Eurovision.

« Nous n’envisageons pas de participer à la compétition. En tant que chaine publique, nous ne pouvons diffuser en direct à 21h00, une heure où les enfants regardent la télévision, un Autrichien qui porte à la fois une barbe et une jupe, (…) et qui se dit à la fois homme et femme ».

Ce sont par ces mots que M. Eren a justifié la décision prise par la Turquie afin de ne plus retransmettre l'Eurovision, faisant ici une référence à peine cachée à Conchita Wurst, candidate victorieuse en 2014. « Nous l’avons dit à l’Union européenne de radio-télévision (UER)+vous avez dévié de vos valeurs+. Quand cela sera corrigé, nous reviendrons à l’Eurovision » a-t-il par ailleurs poursuivi.

Ayant claqué la porte en 2012, la Turquie n'est pas réapparue dans le concours depuis. Selon elle, les cinq principaux contributeurs financiers au concours ont systématiquement droit à une place en finale, et ce, peu importe la qualité de la prestation offerte (Allemagne, Espagne, France, Grande-Bretagne, Italie). Ajoutez à cela, que la Turquie considère cet évènement comme un déclin moral ainsi que de faibles audiences et le tour est joué.

La Turquie avait remporté le concours en 2003, à Riga (Lettonie), grâce à sa star Sertab Erener.