Lacrim s'en prend à Nadine Morano et prouve qu'elle tient un double discours (Vidéo)

URBAN HIT

22 octobre 2019 à 10h22 par La rédaction

Lacrim et Nadine Morano se livrent à un clash inattendu sur les réseaux sociaux.

Il y a quelques jours une jeune maman voilée accompagnant une sortie scolaire, s'est faite reprendre de voilée par Julien Odoul, un élu du Rassemblement national. Ce dernier n'a pas supporté la voir entrer au sein de Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté, en faisant signe de sa religion. Julien Odoul devient alors très critiqué et la polèmique prend de l'ampleur.

Un débat qui prend de l'ampleur

Certains médias s'en sont donnés à cœur joie, allant jusqu'a comparer le voila islamique à un uniforme SS qu'il faudrait tout simplement bannir. Face à ces polémiques et débats en tous genres, Lacrim a décidé de réagir au cours d'une vidéo qu'il a publié sur les réseaux sociaux et qui a provoqué un véritable buzz.

“J’ai le seum, j’ai envie de pleurer. J’ai le seum parce que c’est une bande de fils de p*te. Tu vois on est dans un pays de fils de p*te. Quand vous allez en Hollande, quand vous allez en Belgique, quand vous allez en Suisse, quand vous allez en Allemagne, quand vous allez en Espagne, c’est pas pareil. Quand il y a des gays dans la rue ou quand il y a des femmes qui veulent sortir que en string dans la rue on leur dit rien. C’est lalibertéde soi. Le petit il pleure devant sa mère… La dame d’extrême-droite qui dit ‘Un jour les Russes vont venir, vous êtes une femme soumise, on va vous dégager’. Bande de fils de p*te que vous êtes”, s'est ainsi exprimé le rappeur. 

Au vue du buzz, Nadine Morano a décidé de réagir à cette polèmique, demandant à Christophe Castaner, ministre de l'Intérieur de réagir face à l'ampleur de la vidéo.

C'est dans une nouvelle vidéo postée sur les réseaux sociaux que le rappeur Lacrim mettait cette fois-ci Nadine Morano dans une drôle de situation, taclant son esprit de contradiction. Favorable à l'interdiction du port du voile, celle-ci avait un tout autre discours en 2015, concernant la kipa.

Affirmant n'avoir aucune haine contre aucune religion, Lacrim souhaite ici simplement montrer que Morano tient un double discours ou favorise une religion face à une autre. Chacun se fera son propre avis.