Le bilan catastrophique du premier mois de Trump en tant que président.

URBAN HIT

1er mars 2017 à 19h50 par La rédaction

Le premier mois de Donald Trump à la tête des Etats-Unis laisse songeur ...

A ce rythme la, on se demande même si il va réussir à finir son mandat ! Lui jure qu'aucun président n'a jamais accompli autant que lui en un mois, d'autres trouvent ses idées n'ont aucun sens. Tout a commencé avec son décret anti-migratoire. Si vous n'en avez pas entendu parler, vous sortez surement d'un oeuf. Car oui, son décret a fait parler. Rédiger dans le plus grand des secrets, interdisant l'accès aux Etats-Unis au habitants de 7 pays musulmans, sa loi a été bashé par le conseil institutionnel. Trump a lui, promis un décret remanié pour cette semaine. La suite ? Un de ses conseillers a du démissionner après ... 23 jours. La raison ? Sa proximité avec les russes. Quand on connait l'histoire d'amour entre la Russie et les Etats-Unis, on comprend pourquoi: en effet, Michael Flynn islamophobe et théoricien du complot, a passé un petit coup de téléphone à l'ambassadeur russe durant la période de transition histoire de parler avec lui des sanctions contre Moscou? Sauf que cela est interdit. Et Michael Flynn a osé mentir au vice président à se sujet. Sanction immédiate. Mais ce n'est pas tout. Non, par exemple, le gouvernement de Trump n'est toujours pas au complet! Il manque ainsi au président américain, 6 ministres (Intérieur, Logement, Energie, Travail, Commerce et Agriculture). Il faut dire que l'un d'eux avait été nommé avant d'être renvoyé avant même sa prise de fonction. Les raisons ? Andrew Puzder a été accusé de violences conjugales par son ex-femme. Celui-ci aurait également employé au noir une femme de ménage en situation irrégulière. Bref, que de casserole.