Le frère de Nicki Minaj, accusé de pédophilie : un enfant de 10 ans témoigne contre lui !

URBAN HIT

27 octobre 2017 à 9h56 par La rédaction

Le frère de Nicki Minaj encourt la prison à vie.

Jelani Maraj, le frère de Nicki Minaj est dans de sales draps. En effet, le grand frère de la chanteuse est accusé de pédophilie sur une jeune fille âgée de 12 ans au moment des faits. S'il est reconnu coupable, celui-ci encourt la prison à vie. Actuellement en plein procès, le témoignage du frère de la victime pourrait tout chambouler. Âgé de 10 ans, celui-ci vient en effet de passer à la barre pour raconter la scène à laquelle il a assisté ce fameux soir de 2015 : « Je cherchais ma sœur, mon stylo s’était cassé, j’en voulais un autre » commence-t-il ainsi à raconter. « J’ai vu qu’elle avait son pantalon à hauteur de ses chevilles, et sa culotte à hauteur de ses genoux... Je sentais que c’était louche donc je me suis enfuit à l’étage en courant. Il est ensuite venu me demander si j’avais vu quelque chose. J’ai dit ‘oui’, et il m’a giflé… ».

Les procureurs eux ont assuré que Jelani Maraj violait la fillette à hauteur de 3 à 4 fois par semaine. Ils en ont apporté la preuve via des photos et un examen médical poussé, prouvant qu'il y a effectivement eu pénétration. Pire encore, l'ADN de Jelani Maraj a été retrouvé sur le pyjama de la jeune fille...







#Roommates, we’ve been keeping up with the trial of Nicki Minaj’s brother #JelaniMaraj and new details have emerged. ___________________________________________ According to @NYDailyNews, a forensic expert testified on Tuesday that she couldn’t directly link Jelani’s DNA sample to the one found on the pajama pants of his alleged accuser. _____________________________________________ A woman by the name of #ErikaZiemak, who once worked as a forensic geneticist for the medical examiner’s office was called in as a witness and testified that there was a “mixture” of DNA on the accuser’s pajama bottoms. ______________________________________________ However, according to @PageSix, she did say that there was a “less than 1 in 348 billion chance” that the DNA found on the then-11-year-old’s clothes belonged to someone other that Jelani Maraj. _______________________________________________ We will keep you posted on any other new information #Roommates!(�x�: Mega Photo Agency)


Une publication partagée par The Shade Room (@theshaderoom) le