Le groupe "AFO" projetait d'assassiner Médine

URBAN HIT

24 juillet 2018 à 14h30 par La rédaction

Visé par un projet d'attentat, Médine a pris la nouvelle avec humour.

Le rappeur Médine, cible de groupuscules d'extrême droite ? En effet, depuis le mois de juin, la justice soupçonne le groupe "AFO" - "Actions des forces opérationnelles" - en lutte contre le "péril islamiste", d'avoir voulu agir. Résultat, un coup de filet a déjà eu lieu et pas moins de dix personnes ont été arrêtées. Récemment, trois autres suspects ont également été stoppés par les forces de l'ordre, un homme et deux femmes. 

L'homme lui, serait passionné de stratégie militaire et aurait aidé à la préparation d'explosifs tandis que les deux femmes ont pris part à toutes les réunions de l'organisation. Une enquête de la DGSI remontant au mois d'avril a également permis de démontrer que ce groupuscule cherchait à se procurer des armes. Actuellement en garde à vue, les trois nouveaux suspects risquent de rester au poste le temps de 96 heures.

Un projet d'attaque qui aura fait réagir le principal intéressé puisque sur Twitter, ce dernier a écrit : « Quelqu’un aurait le code gilet par balle de GTA parce que ça devient chaud ? ». Une manière de calmer les esprits.