Le mannequin Chloé Ayling raconte son kidnapping

URBAN HIT

28 juin 2018 à 12h52 par Hit

Le mannequin a tenter de charmer son ravisseur pour reste en vie.

Le mardi 11 Juillet 2017, enlevée, séquestrée, presque vendue comme esclave sexuelle. Le mannequin raconte son cauchemar. Elle confie qu'elle était prête à tout pour ne pas mourrir.

Chloe venait alors d'arriver à Milan pour ce qu'elle pensait être une séance photo. Elle avait rencontré le cerveau de ce qui allait s'avérer être un guet-apens, Lukasz Herba, quelques jours plus tôt à Paris.

"Tu serais idiote d'essayer de t'échapper maintenant. Ce serait la peine de mort immédiate", lui a-t-il dit dès son deuxième jour de captivité. Chloe Ayling songe alors au pire afin de rester en vie : "Je pensais que je devrais peut-être coucher avec lui. Ma seule stratégie pour m'en tirer vivante était de faire en sorte qu'il m'apprécie."

Son ravisseur a été condamné à 16 ans et 9 mois de prison.