Le Maroc, sous le choc après le récit de l'enfer vécu par la jeune Khadjia !

URBAN HIT

29 août 2018 à 9h22 par La rédaction

12 suspects ont été arrêtés suite à ces révélations.

Elle s'appelle Khadija, est marocaine et assure avoir vécu l'enfer pendant près de deux mois. Séquestrée, violée à répétition et martyrisée par une quinzaine d'hommes du village de Oulad Ayyad, la jeune adolescente qui a réussi à s'en sortir a décidé de se livrer dans un récit poignant... Un récit qui a provoqué l'indignation. « Ils m’ont séquestré pendant près de deux mois, violée et torturée, (…) je ne leur pardonnerai jamais, ils m’ont détruite » commence-t-elle ainsi sur la vidéo qu'elle a décidé de poster, montrant au passage les nombreuses cicatrices et autres brûlures dont elle a été victimes. Son récit lui, aura au moins permis à la police de réagir. 

Un jeune homme de 20 ans, considéré comme le « meneur » a été arrêté. Il est aujourd'hui poursuivi pour traite d’être humain sur mineure », « viol », « menace de meurtre », « torture et usage d’arme causant des blessures et séquelles psychiques », « constitution d’une bande organisée, enlèvement et séquestration ».


Dix de ses complices présumés ont également été entendus par les forces de l'ordres qui ont décidé de les garder en détention. Eux, sont notamment poursuivis pour « traite d’être humain sur mineure », « menace de meurtre », « torture », « enlèvement », « viol », « non-dénonciation de crime » et « non-assistance à personne en danger ». Un douzième homme, suspecté d'avoir laissé faire, est poursuivi pour « non-dénonciation de crime » et « non assistance à personne en danger ».

Les parents des principaux suspects eux, ont assuré que leurs enfants n'avaient rien à voir dans cette histoire. Bien au contraire, ce serait même la jeune femme dont le style de vie a été qualifié de « dépravé » qui serait responsable de ce qu'il lui est arrivé.