Le PSG en a après la rappeuse M.I.A (vidéo)

URBAN HIT

11 janvier 2016 à 14h53 par La rédaction

Le PSG en a gros sur la patate avec la chanteuse britannique M.I.A...

L'équipe du Paris Saint-Germain attaque M.I.A ainsi que sa maison de disque Universal à cause du détournement du maillot et de son sponsor dans un de ses clips. Dans son clip "Borders", M.I.A  dénonce la façon dont sont traités les réfugiés, d'où son détournement du sponsor en "Fly Pirates" au lieu de Fly Emirates. Certains ont pris ce clip comme une critique du Qatar, propriétaire du club et organisateur de la coupe du Monde 2022. https://twitter.com/Mattsatt_Yuston/status/686500955211300865

"Nous ne comprenons pas pourquoi nous sommes associés, via notre logo et notre maillot, à une telle dénonciation"

Jean-Claude Blanc

Le club tient tout de même à préciser qu'il a fait un don d'un million d'euros au Secours Populaire et l'Agence des Nations Unies pour les réfugiés.

Jean-Claude Blanc a écrit une lettre à la maison de disque en évoquant un "préjudice d'image" et ajoute que la maison de disque "tire profit de la popularité et la réputation du club pour augmenter l'attractivité de (leur) artiste". A la fin de cette lettre, le club conclut avec : "Stopper la diffusion de ces images sur tous les médias montrant le maillot du PSG dans le clip Borders de M.I.A. ou tout autre vidéo, s'abstenir d'utiliser notre image et notre marque de quelque manière que ce soit sans notre autorisation et obtenir une compensation pour le préjudice subi".

https://youtu.be/NpttHOHEKMo