Les Etats-Unis pourraient frapper très rapidement en Corée du Nord.

URBAN HIT

14 avril 2017 à 14h38 par Florian

L'arrivée de Donald Trump au pouvoir est entrain de redistribuer les cartes.

Au moins maintenant, c'est très clair. Les Etats-Unis pourraient frapper très rapidement en Corée du Nord si le régime ne cesse pas ses essais nucléaires. Jeudi dernier, Trump en a remis une couche en affirmant que les Etats-Unis s'occuperaient rapidement du "problème nord-corréens". 

S'il devient certains donc que Kim Jong-Un s'apprête à faire de nouveaux tests, les Etats-Unis serait prêt a leur envoyer quelques missiles Tomahawk afin de vite les calmer. La chaine américaine NBC affirme cependant que ces tirs préventifs ne seront faisable que si la Corée du Sud accepte. En effet, le gouvernement du pays craint les représailles du Nord. Ainsi pour protéger sa population, il se pourrait que la Corée mette son véto. Les Américains craignent pour leur part que la Corée du Nord ne se lance dans de nouveaux essais nucléaires et/ou balistiques afin de célébrer le 105ième anniversaire de la naissance de Kim Il-Sung, premier dirigeant du pays. 

L'occasion serait donné au pouvoir de montrer sa toute puissance et d'affirmer que rien ne lui fait peur, même si les américains ont dépéché une véritable armada non loin des côtes de la corée du sud, comprennant sous-marins et portes avions.